Répondre à cet article Répondre à cette lettre
Fermer  Fermer
Quels sont les mots qui se trouvent au centre du Sepher Torah ?


Les deux mots qui sont situés au milieu (emtsa) de la Torah sont DAROSH vrd et DARASH vrd (Lévitique 10-16) : s’enquérir, chercher, scruter. Ils mettent en évidence la centralité de l’interprétation dans le judaïsme.
La lettre qui occupe le Centre de la Torah est le vaw (w) et elle se trouve au milieu du mot gahon en hébreu, Lévitique 11-42) qui signifie en hébreu biblique le ventre des animaux.

Fantaisies graphiques et lettres spéciales.
Les Massoretes ont considéré que certaines parties de la Torah, très importantes, pouvaient faire l’objet d’un traitement graphique particulier : par exemple, en Shirat Ha Yam, le Chant de la Mer (Exode 15 1,21), calligraphié sous la forme d’un mur de briques.
Et tout au long du rouleau, on trouve des noun renversés, des grandes lettres, des petites lettres, des lettres triples, surmontées d’un point (qui n’est pas un signe de cantilation).
Hormis le Shirat Ha Yam, il est interdit d’illustrer ou de faire œuvre d’art avec la Torah, les phylactères ou la mezouzah.
Mais le Rouleau d’Esther et les contrats de mariage peuvent être ornés.

La première lettre du feuillet
Jusqu’au 9ème siècle, il n’y a pas de justification des colonnes. Puis les lettres ont été étirées. Ce procédé permet d’entamer les colonnes du texte par un vaw (w). Ceci se réfère à un texte de l’exode qui décrit le tabernacle dans le désert et la façon dont les rideaux étaient ponctués par 20 colonnes ou piliers, en hébreu amoud et étaient attachés à ces colonnes par des crochets d’argent : vaw (au pluriel vawim). Or une colonne du texte de la Torah s’appelle aussi amoud.

Le mot rideau, Yeria en hébreu (yerioth au pluriel) est aussi le nom des feuilles de parchemin que l’on assemble pour former le rouleau.

Cet article vous intéresse ? Cliquez ici pour télécharger l'article complet.
Vous n'arrivez pas à lire les caractères hébraïques. Il vous faut installer une police de caractère adaptée. Cliquez ici pour accéder au mode opératoire.
Rachel COHEN
Répondre à cet article Répondre à cette lettre
Fermer  Fermer
Rachel COHEN 2004 - All rights reserved